Cookie Consent by Privacy Policies Generator Oedonia. Découvrez nos vins bio en exclusivité.

Des vins issus de l’agriculture
raisonnée, en conversion,
bio ou biodynamique

Le vin bio

Le vin biologique est produit à partir de raisins issus de l’Agriculture Biologique.

Le vin bio est avant tout un principe d’agriculture appliqué avant la guerre et qui, au-delà de la philosophie, est un gage de production respectueuse de la terre et du travail des Hommes. Depuis toujours le vin bio a existé. C’est le vin dit « conventionnel », fruit de l’agriculture intensive de l’après-guerre, qui n’a que 70 ans d’existence dans l’histoire de la viticulture.

La filière viticole est l’une des filières végétales bio les plus dynamiques en France. Selon l’Agence Française pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture Biologique, les surfaces du vignoble français certifiés bio ont presque triplé depuis 2007, s’établissant à près de 75 000 hectares en 2018 (pour environ 6 000).

Le vin biodynamique

La biodynamie est un système de production qui entend respecter l’équilibre entre la plante, le sol et l’environnement, en tenant compte des rythmes lunaires et planétaires, selon les principes énoncés par Rudolf Steiner. Avant d’être labellisé par Demeter ou Biodyvin (organismes privés), le vin doit être certifié bio, puisque les normes à respecter en biodynamie sont plus strictes, notamment en ce qui concerne l’usage du soufre (pas plus de 70 mg par litre) et du cuivre-métal (pas plus de trois kilos par hectare et par an). La charte de vinification, d’élevage et de mise en bouteille limite l’usage des intrants et de la technologie.

Le vin biodynamique

La biodynamie est un système de production qui entend respecter l’équilibre entre la plante, le sol et l’environnement, en tenant compte des rythmes lunaires et planétaires, selon les principes énoncés par Rudolf Steiner. Avant d’être labellisé par Demeter ou Biodyvin (organismes privés), le vin doit être certifié bio, puisque les normes à respecter en biodynamie sont plus strictes, notamment en ce qui concerne l’usage du soufre (pas plus de 70 mg par litre) et du cuivre-métal (pas plus de trois kilos par hectare et par an). La charte de vinification, d’élevage et de mise en bouteille limite l’usage des intrants et de la technologie.

Le VIN NATURE

Le vin nature (ou naturel ou sans sulfites) est le Graal du viticulteur bio qui souhaite fabriquer un produit sans aucun intrant, ni technologie ni filtrage ni, si possible, aucun soufre. Mais gare ! La mention vin « nature » ou « naturel » n’étant pas, n’importe quel vigneron peut se proclamer « nature ». Or travailler sans sulfites ni additifs et, souvent, sans thermorégulation suppose une hygiène bien plus rigoureuse qu’en conventionnel. Éviter les déviances trop criantes réclame aussi beaucoup de sérieux, de métier et une présence quotidienne au chai.

Les Vignerons Développement Durable (VDD)

L’association VDD (vignerons engagés en développement durable) a été créée en 2010. Ce sont les premiers vignerons qui se sont investis dans une démarche RSE, de la vigne à la dégustation. L’objectif est de limiter les interventions en choisissant le bon moment de traitement, en utilisant les molécules les plus écologiques et en réduisant les doses d’intrants chimiques. Le viticulteur ne doit donc plus traiter systématiquement en préventif mais tenir compte de la potentialité́ de la maladie ou de l’atteinte d’un seuil d’infestation minimal pour les insectes. Il peut utiliser tous les produits autorisés sur le marché.

Les Vignerons Développement Durable (VDD)

L’association VDD (vignerons engagés en développement durable) a été créée en 2010. Ce sont les premiers vignerons qui se sont investis dans une démarche RSE, de la vigne à la dégustation. L’objectif est de limiter les interventions en choisissant le bon moment de traitement, en utilisant les molécules les plus écologiques et en réduisant les doses d’intrants chimiques. Le viticulteur ne doit donc plus traiter systématiquement en préventif mais tenir compte de la potentialité́ de la maladie ou de l’atteinte d’un seuil d’infestation minimal pour les insectes. Il peut utiliser tous les produits autorisés sur le marché.

Le label Vegan

Que les vins soient bio ou conventionnels, la mention vegan signifie qu’ils ont été élaborés sans intrant d’origine animale, tel le blanc d’œuf pour le collage, gélatine de bœuf ou de porc pour agglomérer les lies, ni recours au travail d’animaux domestiques, comme le cheval pour le labour. Aucune certification ne s’est pour le moment imposée.